CIRA Marseille (Test)

Accueil > Débats > 2006-2007 > MARSEILLE (CIRA) : Conférence-débat avec Jean-Manuel Traimond : Pourquoi (...)

samedi 2 septembre 2006 |

MARSEILLE (CIRA) : Conférence-débat avec Jean-Manuel Traimond : Pourquoi vouloir être un bon esclave ?

samedi 2 septembre 2006

MARSEILLE (CIRA) : Confé­rence-dé­bat avec Jean-Ma­nuel Trai­mond : Pour­quoi vou­loir être un bon es­clave ?

Pour­quoi vou­loir être un bon es­clave ? Quel bi­zarre bon­heur trouve-t-on dans la sou­mis­sion ? Ces ques­tions, ap­pa­rem­ment anar­chistes, sont aus­si sa­do­ma­so­chistes ; la même fas­ci­na­tion en­vers le pou­voir, ra­vie dans un cas, hor­ri­fiée dans l’autre, em­plit les deux uni­vers. L’idée, d’abord étrange puis, à la ré­flexion, très lo­gique de rap­pro­cher anar­chisme et sa­do­ma­so­chisme afin de se de­man­der ce que l’on peut ti­rer d’utile de ce rap­pro­che­ment, est à la base du livre Dis­sec­tion du sa­do­ma­so­chisme or­ga­ni­sé, ap­proches anar­chistes. On note le mot « or­ga­ni­sé » ; car le sa­do­ma­so­chisme en 2006, comme l’ho­mo­sexua­li­té dans les an­nées 1970, s’or­ga­nise, ac­croît sa vi­si­bi­li­té et ap­pro­fon­dit sa com­pré­hen­sion de lui-même. Bon nombre de liens existent entre anar­chisme et les luttes an­ti-pa­triar­cales, les groupes trans­genres, queer, etc. Mais on ne voit guère de liens entre anar­chisme et sa­do­ma­so­chisme, alors que des prises de po­si­tions po­li­tiques anar­chistes ou proches de l’anar­chisme se dé­couvrent au ha­sard des fo­rums sa­do­ma­so­chistes, et que le sa­do­ma­so­chisme or­ga­ni­sé est un uni­vers sin­gu­liè­re­ment avan­cé dans la lutte contre le blo­cage des iden­ti­tés de genre. En­fin, dis­cu­ter des liens, des ten­sions, des conflits entre sa­do­ma­so­chisme et anar­chisme est une belle oc­ca­sion d’ex­plo­rer les liens, les ten­sions, les conflits entre sphère so­ciale et li­ber­té in­di­vi­duelle, et entre dé­sir et res­pon­sa­bi­li­té. On le fe­ra avec Jean-Ma­nuel Trai­mond, au­teur de Dis­sec­tion du sa­do­ma­so­chisme or­ga­ni­sé, ap­proches anar­chistes.
Dis­sec­tion du sa­do­ma­so­chisme or­ga­ni­sé, ap­proches anar­chistes par Jean-Ma­nuel Trai­mond. Lyon : Ate­lier de créa­tion li­ber­taire, 2005. 215 p. 14 €.
Jean-Ma­nuel Trai­mond est l’au­teur de plu­sieurs livres pa­rus à l’Ate­lier de créa­tion li­ber­taire. Ils traitent de l’ex­pé­rience de Chris­tia­na à Co­pen­hague (Ré­cits de Chris­tia­na, 1994), des mar­gi­naux du Ja­pon (Le Ja­pon mal ra­sé, 2000) et de l’éro­tisme dans les mu­sées (Guide éro­tique du Louvre et du Mu­sée d’Or­say, 2005). Il a aus­si tra­duit des textes du peintre En­ri­co Baj (Sous l’art l’or, 2002 et Dis­cours sur l’hor­reur de l’art, 2003) et réa­li­sé une an­tho­lo­gie d’hu­mour (Le tré­sor des mé­chan­ce­tés, 1998, ré­édi­té en 2004).