CIRA Marseille (Test)

Accueil > Débats > 2008-2009 > MARSEILLE (CIRA) : Causerie animée par Adéle Zwicker à propos de Insaisissable (...)

samedi 4 avril 2009 |

MARSEILLE (CIRA) : Causerie animée par Adéle Zwicker à propos de Insaisissable - les aventures de B. Traven, de Rolf Recknagel

samedi 4 avril 2009

MARSEILLE (CIRA) : Cau­se­rie ani­mée par Adéle Zwi­cker à pro­pos de IN­SAI­SIS­SABLE - les aven­tures de B. Tra­ven, de Rolf Re­ck­na­gel

Cette bio­gra­phie de l’au­teur du Vais­seau des morts, du Tré­sor de la Sier­ra Madre et de tant d’autres clas­siques du ro­man so­cial d’aven­ture est la pre­mière à pa­raître en français.
Elle est l’abou­tis­se­ment des longs tra­vaux de Rolf Re­ck­na­gel qui prou­va le pre­mier que le mys­té­rieux B. Tra­ven — va­ga­bond et conteur éta­bli au Mexique qui pré­ten­dait à l’ano­ny­mat com­plet — n’était autre que l’agi­ta­teur Ret Ma­rut, pam­phé­taire anar­chiste mu­ni­chois qui avait bra­vé la cen­sure mi­li­taire pen­dant le pre­mier conflit mon­dial et joué un rôle ac­tif dans l’éphé­mère Ré­pu­blique des conseils de Ba­vière en 1919.
Re­ck­na­gel ne ces­sa d’af­fi­ner le por­trait de ce chantre de la sub­jec­ti­vi­té, dont les œuvres ont été tra­duites dans une tren­taine de langues.
C’est le ré­cit d’une ré­volte créa­tive, d’une in­tran­si­geance ma­li­cieuse, d’une odys­sée in­so­lite, sur­tout. Car on peut dire de Tra­ven, à l’ins­tar d’un lord By­ron ou d’un Jack Lon­don, que sa vie er­rante et pé­trie de se­crets fut au moins aus­si ro­ma­nesque que ses écrits.

Adèle Zwi­cker est le pseu­do­nyme — ô com­bien œno­lo­gique — du tra­duc­teur de cet ou­vrage.

IN­SAI­SIS­SABLE - les aven­tures de B. Tra­ven, par Rolf Re­ck­na­gel. L’in­som­niaque, Pa­ris 2008, 350 pages, 18 eu­ros.

(Ce livre est dis­po­nible au CIRA).