CIRA Marseille (Test)

Accueil > Débats > 2009-2010 > MARSEILLE (CIRA) : Causerie animée par Pierre-Henri Zaidman. Le mandat (...)

samedi 12 septembre 2009 |

MARSEILLE (CIRA) : Causerie animée par Pierre-Henri Zaidman. Le mandat impératif. De la Révolution française à la Commune de Paris

samedi 12 septembre 2009

MARSEILLE (CIRA) : Cau­se­rie ani­mée par Pierre-Hen­ri Zaid­man. Le man­dat im­pé­ra­tif. De la Ré­vo­lu­tion française à la Com­mune de Pa­ris

D’après Jean-Jacques Rous­seau, « l’idée des re­pré­sen­tants est mo­derne ; elle nous vient du gou­ver­ne­ment féo­dal. Dans les an­ciennes ré­pu­bliques et même dans les mo­nar­chies, ja­mais le peuple n’eut de re­pré­sen­tants ; on ne connais­sait pas ce mot-là. » Rous­seau dit vrai. Les Maîtres du Monde du mo­ment beuglent par­tout qu’ils ont ins­tau­ré un mo­dèle in­dé­pas­sable de dé­mo­cra­tie. Et ils se targuent de la li­ber­té qu’a le Peuple de vo­ter pour eux de temps en temps en se fai­sant ex­ploi­ter tous les jours.
Mais de­puis long­temps des ré­vo­lu­tion­naires se sont bat­tus pour une dé­mo­cra­tie tout à la fois po­li­tique, éco­no­mique et so­ciale. Pour le contrôle et la ré­vo­ca­bi­li­té à tout mo­ment des man­da­tés. Pour la dé­mo­cra­tie di­recte. Et pour le man­dat im­pé­ra­tif.
L’his­toire de ces 220 der­nières an­nées se ré­sume à l’af­fron­te­ment entre deux concep­tions de la dé­mo­cra­tie. Et comme par ha­sard, c’est tou­jours dans les pé­riodes de mou­ve­ments so­ciaux d’im­por­tance et d’ef­fer­ves­cence ré­vo­lu­tion­naire que re­sur­gissent les re­ven­di­ca­tions de dé­mo­cra­tie di­recte, po­li­tique, éco­no­mique et so­ciale, de man­dat im­pé­ra­tif et de contrôle et de ré­vo­ca­bi­li­té per­ma­nente des man­da­tés.
Pierre-Hen­ri Zaid­man nous rap­pelle ce­la en nous re­traçant l’his­toire du man­dat im­pé­ra­tif et de la dé­mo­cra­tie di­recte de la Ré­vo­lu­tion française à la Com­mune de Pa­ris.
Dé­fen­du d’abord par l’Aris­to­cra­tie pour re­fu­ser la trans­for­ma­tion des états gé­né­raux en As­sem­blée na­tio­nale, le man­dat im­pé­ra­tif est re­pris par le mou­ve­ment po­pu­laire pa­ri­sien et dé­fen­du par les « En­ra­gés ». In­ter­dite de­puis la Consti­tu­tion de 1791 (!), l’idée est au cœur des af­fron­te­ments des pé­riodes ré­vo­lu­tion­naires du xixe siècle en France. Son échec est celle de la Ré­vo­lu­tion.
Oui une dé­mo­cra­tie au­then­tique, pleine et vé­ri­table est pos­sible ! L’his­toire le dé­montre. Mais l’his­toire dé­montre éga­le­ment que les Maîtres du Monde fe­ront tout pour em­pê­cher son avè­ne­ment !

Pierre-Hen­ri Zaid­man, Le man­dat im­pé­ra­tif, édi­tions du monde li­ber­taire et édi­tions li­ber­taires, 2008, 90 p., 12 eu­ros.

Ce livre est dis­po­nible au CIRA.