CIRA Marseille (Test)

Accueil > Débats > 2009-2010 > MARSEILLE (CIRA) : Causerie animée par Alban Briac L’État, son rôle (...)

samedi 3 avril 2010 |

MARSEILLE (CIRA) : Causerie animée par Alban Briac L’État, son rôle historique, de Pierre Kropotkine

samedi 3 avril 2010

MARSEILLE (CIRA) : Cau­se­rie ani­mée par Al­ban Briac L’État, son rôle his­to­rique, de Pierre Kro­pot­kine.

Texte écrit pour une confé­rence qui n’eut ja­mais lieu, L’État, son rôle his­to­rique pa­rut en ar­ticles dans Les Temps nou­veaux entre 1896 et 1897. Il fut en­suite re­pris en bro­chure en 1906 avant d’être in­té­gré comme cha­pitre dans La Science mo­derne et l’Anar­chie (1913). Pierre Kro­pot­kine y re­trace le pro­ces­sus his­to­rique de consti­tu­tion de l’État mo­derne de­puis le Moyen Âge jus­qu’à la Ré­vo­lu­tion. Dé­nonçant l’illu­sion d’un « contrat » par le­quel les hommes au­raient re­non­cé à leur li­ber­té pour s’en re­mettre à une au­to­ri­té su­pé­rieure seule ca­pable de leur as­su­rer jus­tice et paix so­ciale, il dé­montre au contraire que l’or­ga­ni­sa­tion éta­tique de la so­cié­té ré­sulte d’une mi­no­ri­té œu­vrant à as­ser­vir les hommes pour as­seoir sur eux son pou­voir. Les trois autres textes du re­cueil (L’Or­ga­ni­sa­tion de la vin­dicte ap­pe­lée Jus­tice (1901), La Loi et l’au­to­ri­té (1882) et Les Droits po­li­tiques (1882)) com­plètent cette ana­lyse par celle de la jus­tice et de la loi. Car ces ins­ti­tu­tions maî­tresses de l’État sont pré­ci­sé­ment les ins­tru­ments par les­quels l’au­to­ri­té cen­trale tient les hommes sous son joug et pé­ren­nise son pou­voir.
En sou­li­gnant ain­si la na­ture né­ces­sai­re­ment coer­ci­tive de l’État et de ses ins­ti­tu­tions, Pierre Kro­pot­kine cherche à mettre en garde les hommes qui vou­draient s’af­fran­chir. Car si l’État est une struc­ture fon­dée sur la do­mi­na­tion des in­di­vi­dus, il est illu­soire de vou­loir chan­ger ra­di­ca­le­ment les rap­ports so­ciaux et éco­no­miques en se l’ap­pro­priant. Tout pro­jet d’éman­ci­pa­tion so­ciale doit au contraire se faire en de­hors de l’ap­pa­reil éta­tique. Ce n’est en ef­fet qu’en se li­bé­rant du prin­cipe d’au­to­ri­té et en re­nouant avec l’es­prit li­ber­taire d’au­to-or­ga­ni­sa­tion et de libre fé­dé­ra­tion que les hommes par­vien­dront à réa­li­ser une ré­vo­lu­tion so­ciale au­then­tique.

Pierre Kro­pot­kine, L’État, son rôle his­to­rique, édi­tions Le Fli­bus­tier, MARSEILLE, 2009, 168 p., 11 eu­ros.

Al­ban Briac nous par­le­ra éga­le­ment des autres livres (L’ac­tion di­recte sui­vi de Le sa­bo­tage et Les lois scé­lé­rates d’Émile Pou­get) pu­bliés par Le Fli­bus­tier et de ses pro­jets édi­to­riaux.

Ces livres sont dis­po­nibles au CIRA