CIRA Marseille (Test)

Accueil > Débats > 2010-2011 > MARSEILLE (CIRA) : Causerie animée par Éric Lemaire et Thierry Périssé , : La (...)

samedi 12 mars 2011 |

MARSEILLE (CIRA) : Causerie animée par Éric Lemaire et Thierry Périssé , : La littérature prolétarienne contemporaine

samedi 12 mars 2011

MARSEILLE (CIRA) : Cau­se­rie ani­mée par Éric Le­maire et Thier­ry Pé­ris­sé, : La lit­té­ra­ture pro­lé­ta­rienne contem­po­raine

Quand on parle de lit­té­ra­ture pro­lé­ta­rienne, on pense à Hen­ry Pou­laille, Mi­chel Ra­gon, Pa­naït Is­tra­ti, Stig Da­ger­man, Har­ry Mar­tin­son et à quelques autres. Mais qu’en est-il au­jourd’hui ? Y a-t-il en­core un cou­rant pro­lé­ta­rien dans la lit­té­ra­ture contem­po­raine ? Oui bien sûr, et c’est pour­quoi, de­puis leur an­née de créa­tion en 2007, les édi­tions Chant d’or­ties se consacrent à la dif­fu­sion d’ou­vrages de lit­té­ra­ture pro­lé­ta­rienne. Dé­jà 14 titres à leur ac­tif. On y trouve des au­teurs dé­jà connus comme Thier­ry Ma­ri­court et Jean-Pierre Le­va­ray, mais aus­si de nou­veaux qui pu­blient pour la pre­mière fois. Quatre col­lec­tions, deux pour les adultes (ro­mans et re­cueils de nou­velles), mais aus­si deux pour la jeu­nesse (ro­mans et al­bums).
Éric Le­maire, au­teur et mu­si­cien vi­vant près de MARSEILLE, et Thier­ry Pé­ris­sé, au­teur et fon­da­teur de Chant d’or­ties, se­ront pré­sents pour pré­sen­ter leurs ou­vrages, les édi­tions Chant d’or­ties et par­ler de lit­té­ra­ture pro­lé­ta­rienne.
Membre du groupe Os­fub-On s’fait une bouffe, Éric Le­maire est un ta­len­tueux bi­douilleur de sons, de textes et d’images. De­bout dans l’aqua­rium est son pre­mier ou­vrage. 1981, la gauche ar­rive au pou­voir. Deux ans d’es­poir, de fêtes et puis le désen­chan­te­ment qui s’ins­talle. Quelque part dans un quar­tier d’une ville de bord de mer, le bar de Mau­rice. Les ha­bi­tués viennent y cra­cher leurs dés­illu­sions et se fondre dans l’at­mo­sphère cha­leu­reuse. Tous ont ap­pris à na­ger, mais voi­là que main­te­nant ils n’ar­rivent plus à main­te­nir la tête hors de l’eau. Des ou­bliés de l’His­toire sur les­quels l’au­teur porte un re­gard bien­veillant mais lu­cide.
Dans son ro­man, Le cœur à l’ou­vrage, Thier­ry Pé­ris­sé ra­conte l’his­toire d’Oli­via, une femme is­sue d’un mi­lieu po­pu­laire. Vi­vant avec un homme dont elle a deux en­fants et qui ne la com­prend pas, elle se dé­bat dans les affres de l’hu­mi­lia­tion et fait tout pour s’en sor­tir. Sa ren­contre avec Pierre, des­si­na­teur, lui ouvre des ho­ri­zons qu’elle n’ima­gi­nait pas.

Le cœur à l’ou­vrage par Thier­ry Pé­ris­sé. Chant d’or­ties, 2009. 122 pages. (Rues en friches). 13 eu­ros.

De­bout dans l’aqua­rium par Éric Le­maire. Chant d’or­ties, 2009. 128 pages. (Rues en friches). 12 eu­ros. (Ces livres sont dis­po­nibles au CIRA.)