CIRA Marseille (Test)

Accueil > Débats > 2011-2012 > MARSEILLE (CIRA) : Causerie animée par Carmen et Germinal Guillen Espagne en (...)

samedi 5 mai 2012 |

MARSEILLE (CIRA) : Causerie animée par Carmen et Germinal Guillen Espagne en lutte. Sara Berenguer

samedi 5 mai 2012

MARSEILLE (CIRA) : Cau­se­rie ani­mée par Car­men et Ger­mi­nal Guillen Es­pagne en lutte. Sa­ra Be­ren­guer

Cet ou­vrage est construit comme une ga­le­rie de por­traits de femmes que Sa­ra Be­ren­guer a connues et cô­toyées en Es­pagne, au mo­ment de la guerre ci­vile, ou en exil, où toutes ont me­né, cha­cune à leur façon, le com­bat pour leur idéal.

Sa­ra, sans qui la plu­part de ces femmes se­raient res­tées ano­nymes, contri­bue ain­si à l’his­toire de l’Es­pagne et du mou­ve­ment li­ber­taire, rap­por­tant, grâce aux té­moi­gnages qu’elle a su sol­li­ci­ter, de grandes ac­tions et des pe­tits gestes tous es­sen­tiels, même si on ne sait pas tou­jours leur don­ner leur juste va­leur, face au cours de l’His­toire.

Sa­ra Be­ren­guer est née à Bar­ce­lone dans le quar­tier de Las Corts en 1919. Dès qu’éclate la ré­vo­lu­tion en juillet 1936, elle œuvre sans re­lâche pour « ai­der la ré­vo­lu­tion », s’en­ga­geant éga­le­ment dans la lutte pour l’éman­ci­pa­tion des femmes, no­tam­ment au sein du groupe Mu­jeres libres. Toute sa vie est à la hau­teur de cet en­ga­ge­ment et elle ne cesse plus d’être, même dans l’exil, à Mon­ta­dy (Hé­rault), une mi­li­tante anar­chiste. Sa lutte prend dif­fé­rentes formes, no­tam­ment celle du té­moi­gnage et de l’écri­ture.

Femmes d’Es­pagne en lutte, le cou­rage ano­nyme au quo­ti­dien de la guerre ci­vile à l’exil, de Sa­ra Be­ren­guer, Ate­lier de créa­tion li­ber­taire, 2011, 131 pages, 14 eu­ros.
(Ce livre est dis­po­nible au CIRA.)