CIRA Marseille (Test)

Accueil > Débats > 2013-2014 > MARSEILLE (CIRA) : Génomique personnelle : qui lira notre avenir dans notre (...)

samedi 9 novembre 2013 |

MARSEILLE (CIRA) : Génomique personnelle : qui lira notre avenir dans notre ADN ? causerie par Jacques van Helden, professeur de bio-informatique à l’Université d’Aix-Marseille

samedi 9 novembre 2013

MARSEILLE (CIRA) : Gé­no­mique per­son­nelle : qui li­ra notre ave­nir dans notre ADN ? cau­se­rie par Jacques van Hel­den, pro­fes­seur de bio-in­for­ma­tique à l’Uni­ver­si­té d’Aix-­Mar­seille

Suite au dé­ve­lop­pe­ment spec­ta­cu­laire des tech­niques de sé­quençage, on peut au­jourd’hui ca­rac­té­ri­ser le gé­nome com­plet d’un in­di­vi­du pour quelques cen­taines d’eu­ros, et ce prix di­mi­nue­ra cer­tai­ne­ment dans les pro­chaines an­nées.
Les tests d’ADN, qui étaient jus­qu’ici res­treints à quelques gènes, pour­ront dé­sor­mais cou­vrir l’en­semble des ca­rac­tères gé­né­tiques d’un in­di­vi­du. Les ap­pli­ca­tions en­vi­sa­gées — et pour cer­taines, dé­jà com­mer­cia­li­sées — in­cluent le cal­cul du risque pour une cen­taine de ma­la­dies à ter­rain gé­né­tique, le choix de thé­ra­pies te­nant compte des par­ti­cu­la­ri­tés gé­né­tiques in­di­vi­duelles (mé­de­cine per­son­na­li­sée ou eth­nique), le traçage des mou­ve­ments de po­pu­la­tions et des ori­gines an­ces­trales, l’iden­ti­fi­ca­tion des per­sonnes (po­lice scien­ti­fique). Ces avan­cées tech­no­lo­giques, an­non­cées ou ef­fec­tives, pré­sentent à la fois cer­taines uti­li­tés et beau­coup de risques de dé­rives.
e com­men­ce­rai par pré­sen­ter briè­ve­ment quelques no­tions de bio­lo­gie (struc­ture et fonc­tion de l’ADN, dif­fé­rences gé­né­tiques in­di­vi­duelles, as­so­cia­tions gènes-ma­la­dies). J’ex­pli­que­rai en­suite les po­ten­tia­li­tés et les li­mites des ap­pli­ca­tions de la gé­no­mique per­son­nelle, et évo­que­rai les en­jeux éthiques et po­li­tiques.