CIRA Marseille (Test)

Accueil > Débats > 2015-2016 > MARSEILLE (CIRA) : Dénoncer l’espace carcéral : Des hommes et des bagnes (...)

mardi 27 octobre 2015 |

MARSEILLE (CIRA) : Dénoncer l’espace carcéral : Des hommes et des bagnes 1907-1913 par le Docteur Léon Collin un livre présenté par Jean-Marc Delpech (avec projection de photos)

mardi 27 octobre 2015

MARSEILLE (CIRA) : Dé­non­cer l’es­pace car­cé­ral : Des hommes et des bagnes 1907-1913 par le Doc­teur Léon Col­lin un livre pré­sen­té par Jean-Marc Del­pech (avec pro­jec­tion de pho­tos)

Des hommes et des bagnesQuelques ex­traits seule­ment des notes du Dr Léon Col­lin ont pa­ru dans la presse française de la Belle Époque et de l’entre-deux-guerres. Les deux ca­hiers, qui re­latent son ex­pé­rience et que pu­blient les édi­tions Li­ber­ta­lia en 2015, consti­tuent pour­tant un do­cu­ment his­to­rique fon­da­men­tal et to­ta­le­ment in­édit sur les pri­sons à ciel ou­vert de la France co­lo­niale, et sur les cri­mi­nels que la mé­tro­pole a cher­ché à éloi­gner. Mu­ni d’un car­net et d’un ap­pa­reil pho­to­gra­phique, les simples sou­ve­nirs de voyage du jeune mé­de­cin se trans­forment pro­gres­si­ve­ment en dé­non­cia­tion alerte d’une réa­li­té pé­nible à dire, à voir et à sen­tir. De la Guyane (1907-1910) à la Nou­velle-Ca­lé­do­nie (1910-1913), le bagne c’est la mort, la souf­france et l’échec de toute une po­li­tique ré­pres­sive et car­cé­rale. Des hommes et des bagnes offrent alors une vi­sion d’en­semble unique en son genre du sys­tème éli­mi­na­toire français. Bien avant Al­bert Londres, et sur­tout à une époque où l’ad­mi­nis­tra­tion pé­ni­ten­tiaire règne en maître sur ces terres ul­tra­ma­rines, Léon Col­lin montre les exis­tences des « hommes pu­nis ». voleur-et-anarchiste Des hommes… et des bagnes, une in­croyable ga­le­rie de por­traits, des cé­lé­bri­tés (Man­da, Ull­mo, So­leilland, etc.), une foule d’ano­nymes aus­si. Des es­paces exo­tiques à cou­per le souffle. Mais, comme l’a écrit l’avo­cate Mi­reille Ma­ro­ger en 1937 : « De ce pa­ra­dis, les hommes ont fait un en­fer ». De la créa­tion of­fi­cielle du bagne en 1854 au der­nier en­voi de condam­nés en 1938, ils furent plus de 100 000 à ve­nir s’échouer sur ces terres de grande pu­ni­tion.

Jean-Marc Del­pech est his­to­rien Il est l’au­teur de Vo­leur et Anar­chiste (Na­da, 2015) et de Alexandre Ja­cob l’hon­nête cam­brio­leur (Ate­lier de Créa­tion Li­ber­taire, 2008).
Des hommes et des bagnes : Guyane et Nou­velle-Ca­lé­do­nie, un mé­de­cin au bagne (1907-1912) par Léon Col­lin. Li­ber­ta­lia, 2015. 346 pages. 32 eu­ros.