CIRA Marseille (Test)

Accueil > Débats > 2015-2016 > MARSEILLE (CIRA) : Alexandre Grothendieck, génie puis ennemi de la science (...)

vendredi 5 février 2016 |

MARSEILLE (CIRA) : Alexandre Grothendieck, génie puis ennemi de la science par Pierre Jouventin

vendredi 5 février 2016

MARSEILLE (CIRA) : Alexandre Gro­then­dieck, gé­nie puis en­ne­mi de la science par Pierre Jou­ven­tin

Un per­son­nage de ro­man à peu près in­con­nu des mi­lieux li­ber­taires et à la di­men­sion my­thique est mort en 2014 dans l’ano­ny­mat à Saint-Gi­rons en Ariège à l’âge de 86 ans. Consi­dé­ré comme le plus grand ma­thé­ma­ti­cien de son époque et, par cer­tains, de tous les temps, ses convic­tions pa­ci­fistes, an­ti­mi­li­ta­ristes, an­ti­nu­cléaires, néo­mal­thu­siennes, anar­chistes, dé­ton­naient. Il a été un pré­cur­seur de la dé­crois­sance, de la sim­pli­ci­té vo­lon­taire et de l’éco­lo­gie po­li­tique. Il était le fils d’Alexandre Sha­pi­ro (Alexandre Ta­na­roff), mi­li­tant anar­chiste cé­lèbre condam­né à mort à l’âge de 14 ans par le pou­voir tsa­riste, puis à nou­veau par le pou­voir bol­ché­vique, puis par le pou­voir na­zi, puis par le pou­voir fran­quiste, mais qui se­ra cap­tu­ré par la po­lice de Vi­chy et mour­ra à Au­sch­witz en 1942.

En ta­pant sur un mo­teur de re­cherche Gro­then­dieck puis Jou­ven­tin, vous pou­vez lire sur In­ter­net une courte bio­gra­phie illus­trée qui consti­tue une in­tro­duc­tion à cet anar­chiste in­croyable que Pierre Jou­ven­tin, di­rec­teur de re­cherches au CNRS, a bien connu à Pa­ris puis Mont­pel­lier.